Un projet universitaire

L’Université catholique de Louvain, outre ses missions d’enseignement,
de recherche et de service à la société est également acteur du territoire. A
ce titre, elle a souhaité conduire un ambitieux projet scientifique autour de
la ferme de Lauzelle en y développant une exploitation maraîchère durable. Ce projet est soutenu financièrement par l’UCLouvain ainsi que par la
Chaire Baillet Latour en Agricultures nouvelles. 

Le projet Agricultures nouvelles est soutenu par le Fonds Baillet Latour

Le projet vise à développer sur quatre hectares une ferme maraîchère qui
produira légumes, fruits et petits fruits en suivant le référentiel de
l’agroécologie. La volonté est de respecter le cahier des charges de
l’agriculture biologique et d’intégrer les composantes de l’agroforesterie. Les
parcelles de légumes, séparées par des lignes de fruitiers, seront cultivées en
partie de manière bio-intensive et la marchandise sera écoulée en circuit
court. La viabilité économique est visée mais subordonnée aux activités
prioritaires de l’université, à savoir l’enseignement, la recherche
scientifique et le service à la société. L’innovation résidera notamment dans
la valorisation des recherches et des techniques mises en œuvre sur la ferme. 

Par ses compétences pluridisciplinaires, l’UCLouvain est un acteur légitime dans la réflexion sur l’avenir de l’agriculture et de l’alimentation, qui relève à fois des sphères biologiques, technologiques, sociales, économiques et de la santé. Dans ce cadre, le projet de la ferme de Lauzelle permettra d’offrir un espace de recherche et d’enseignement à l’ensemble de la communauté universitaire. La ferme sera également un lieu d’interface privilégié avec la société et avec les maraîchers, pour lesquels il endossera une fonction de référence.

Semis de carottes à la Ferme de Lauzelle